D.D.A. : le 23 février, les formations commencent … | France
D.D.A. : le 23 février, les formations commencent …

Nous vous avions parlé il y a quelque temps de la DDA (Directive européenne sur la Distribution d’Assurances) et des changements qu’elle allait apporter. Nous avions à l’époque fait le point sur les cinq changements majeurs de cette directive :

  • Informations précontractuelles
  • Obligation de conseil
  • Gestion des conflits d’intérêts
  • Gouvernance
  • Formation

C’est ce dernier point que nous allons développer, car la date de commencement des formations est fixée au 23 février 2019 (donc, très proche).

Faisons le point sur la formation dans le cadre de la DDA, puis aux thèmes possibles, et enfin à sa mise en place.

Formation, un des éléments majeurs de la Directive   

Formation DDA obligatoire

Comme expliqué lors de notre dernier article, la formation est obligatoire pour tous les acteurs de l’assurance (assureurs, agents, courtiers, mandataires dont les centres d’appels, conseillers clients, responsables d’équipe, …). Les sociétés doivent savoir au plus tard le 23/02/2019, comment elles vont mettre en œuvre ces formations.

La durée des formations est de 15 heures par an.

Bien que contraignant sur le fond, la DDA est assez souple sur la forme. Ces formations pourront être dispensées en interne par l’assureur ou le prestataire, ou en externe par une société de formations. La formation de 15h peut être fractionnée dans le courant de l’année. Elles peuvent aussi bien être suivi en présentiel ou e-learning. Enfin les sujets (ou les thèmes) sont assez larges, il est important de faire attention à ce que le thème soit en adéquation avec le poste de la personne formée.

Les thèmes possibles

Voici quelques exemples de thèmes possibles pour la formation :

  • RGPD & assurances : Protection des données personnelles (cadre réglementaire, CNIL, …)
  • Lutte contre la corruption ou contre le blanchiment de capitaux
  • Point sur l’évolution des exigences professionnelles : devoir de conseil, … (DDA)
  • Mise en place d’une gouvernance et d’une surveillance des produits (DDA)
  • Lutte contre la fraude à l’assurance
  • Point sur les documentations d’information à remettre avant la souscription d’un contrat (DDA)
  • Information et devoir de conseil des acteurs de l’assurance (DDA)
  • Systèmes de rémunération, et conflits d’intérêts et transparence sur les rémunérations (DDA)
  • Traitement des réclamations/médiation
  • Spécificités et règles applicables au démarchage et à la vente à distance
  • Produits d’épargne : évaluation du risque et règles financières
  • Fiscalité des contrats individuels ou collectifs

Cette liste n’est bien entendue pas exhaustive et peut être complétée suivant les besoins spécifiques de chaque assureur.

Ce qu’il ne faut pas oublier …

Pour rappel, faire correspondre le thème avec l’emploi de la personne concernée. La formation peut être fractionnée, mais aussi être réalisée en e-learning, il est donc très important de bien garder une trace (signature des formés, suivi numérique, …) des formations déjà effectuées.

De cette obligation de la DDA, il sera intéressant de pouvoir mesurer d’ici quelque temps la montée en compétences des acteurs de l’assurance. A l’heure où toutes les sociétés cherchent à avoir la meilleure expérience client, cette contrainte devrait être bénéfique pour tous.

Si vous souhaitez échanger sur ce sujet avec moi, n’hésitez-pas à me contacter via mon profil Linkedin.

François Chevé, Directeur de Marché Teleperformance French Speaking Market

Si vous cherchez un organisme de formation pour ce besoin de formation obligatoire, n’hésitez pas à nous contacter ici ou via Teleperformance France Academy. Nous pourrons vous proposer la formation adéquate suivant vos besoins et répondre à toutes les contraintes techniques. (présentiel, e-learning, …)


Que pensez-vous de cette publication?
Laissez-nous un commentaire.

avatar

*