Le nouveau virage de l’automobile: cap sur la connectivité
l’automobile

Il y a quelques années, si on vous avait dit que votre raquette de tennis se connecterait à votre smartphone afin de mettre à jour automatiquement toutes les données de votre dernière session de tennis sur votre cloud, il est évident que vous nous auriez regardés bizarrement. Et pourtant, les « objets connectés » sont désormais tout autour de nous, à commencer évidemment par celui que nous utilisons à longueur de temps, notre téléphone, qui n’a plus de téléphone que le nom tant ses fonctionnalités sont diverses. Alors il était évident que la connectivité toucherait rapidement un objet que nous utilisons très régulièrement également, notre voiture.

La voiture connectée, ce n’est pas tout à fait nouveau ! En effet, on peut dire que les premières voitures se sont connectées lorsque les GPS mis à disposition par les constructeurs ont commencé à dialoguer avec des serveurs, permettant ainsi de connaitre en temps réel l’état de la circulation sur l’itinéraire demandé. Quel confort de pouvoir arriver à son rendez-vous en temps et en heure simplement parce que sa voiture est assez intelligente pour éviter les bouchons.

Force est de constater que les constructeurs ont eu l’excellente idée de ne pas s’arrêter là, et n’ont pas hésité à investir et innover. Le côté pratique est évidemment en ligne de mire, mais la sécurité, cheval de bataille de bon nombre de campagnes de promotion, est loin d’être oublié. A ce titre, les boutons « SOS » présents sur certains de nos véhicules. Par un simple appui, ils nous mettent en relation avec le service client dont la mission est de résoudre notre problème. Certains modèles récents comme la nouvelle Mini vont même plus loin. La voiture peut automatiquement envoyer un signal de détresse tout en précisant le nombre de passagers présents dans le véhicule et sa localisation précise

Du côté de l’Entertainment, désormais quasiment tous les constructeurs donnent la possibilité (souvent via une option sur leur catalogue), de disposer dans sa voiture de bon nombre de services, la plupart issus de nos smartphones : navigation internet évidemment, télévision mais également réseaux sociaux. En effet Twitter*, Facebook*, Google+* et tous les autres sont désormais directement disponibles depuis le siège de son véhicule, et vous permettent de vous exprimer : qui contre ce feu trop long, qui contre cette embouteillage monstre (et oui, il fallait écouter votre GPS qui vous conseillait un autre itinéraire !). On tombe ici dans une dérive de la connectivité, proposer des services c’est bien, proposer des services innovants et réellement en phase avec la situation, c’est mieux. Certains tentent de le faire. Audi*, sur ses derniers systèmes, donne une visibilité du lieu dans lequel vous vous rendez grâce à Google Streetview. Ainsi, en plus de savoir que vous êtes arrivés à destination, votre écran vous affiche une image de la façade que vous devez rechercher.

Lexus, division haut de gamme de Toyota*, propose dans certains modèles une option quasi magique, en cas de besoin. Il vous suffit d’appuyer sur un bouton pour entrer en contact avec un opérateur, qui sera en mesure de prendre la main sur votre lecteur audio pour trouver le type de radio que vous aimez, de régler à distance l’air conditionné si vous n’y arrivez pas ou, encore mieux, de rechercher pour vous l’adresse d’une station-service, d’un restaurant ou de n’importe quel point d’intérêt puis de pousser automatiquement cette adresse dans votre GPS. On est ici dans le service ultra haut de gamme, qui rappelle même davantage un service de conciergerie qu’un simple service client. Mais au final, quand on achète un véhicule et qu’on choisit de le payer un peu plus cher pour bénéficier d’un service +, n’est-on pas en droit de vouloir se sentir réellement Premium ?

Il ne manque aux modèles de chez Lexus, finalement, qu’une seule chose, c’est de pouvoir faire que la voiture nous ramène à la maison toute seule après une journée fatigante. Mais d’ailleurs…Aujourd’hui, la voiture est connectée, demain la voiture sera autonome ! Digressons légèrement et intéressons-nous à ces automobiles qui sont d’ores et déjà capables de rouler sans l’assistance d’un conducteur. Audi et Google ont déjà présentés des modèles qu’ils disent fiables jusqu’à 60 km/h. On ne peut donc que compter les jours avant l’annonce des modèles pleinement opérationnels. Et in fine, que vont faire tous ces consommateurs, qui n’auront plus à regarder la route ? Ils vont chercher à se divertir, à s’occuper, et c’est à ce moment-là que les services connectés prendront réellement tous leurs sens et que les constructeurs devront réellement accélérer afin de transformer l’expérience automobile une expérience client, tout simplement.

 

*Twitter est une marque déposée par la société Twitter Inc.
*Facebook est une marque déposée par la société Facebook Inc.
* Google est une marque déposée par la Société Google Inc.
*Toyota est une marque déposée par la Société Toyota Motor Corporation


Que pensez-vous de cette publication?
Laissez-nous un commentaire.

avatar

*