Coronavirus : le recours au travail à domicile se généralise | France

Suite à son allocution du jeudi 12 mars, le président de la République invite les entreprises à privilégier le télétravail de leurs salariés dans la mesure du possible. En plein contexte de propagation du Coronavirus, le sujet du travail à domicile revient sur le devant de la scène. Un sujet qui faisait déjà l’actualité lors des grèves de décembre et janvier derniers. Dans de nombreux secteurs et notamment de services, le travail à domicile s’impose en effet comme une véritable solution pour la continuité de service. Il suffit désormais que l’employeur et le salarié se mettent d’accord par écrit (courrier ou mail) ou par oral, selon le Code du Travail. 

Des salariés et des dirigeants de plus en plus satisfaits du télétravail

Lors des grèves de décembre, un tiers des salariés du privé se sont retrouvés à travailler à domicile. En Ile-de-France, cette proportion est même montée à un sur deux, selon une étude CSA pour le groupe de prévoyance Malakoff Humanis. Les bénéfices du télétravail se font davantage ressentir depuis cette période selon les salariés interrogés. Par ailleurs, 75% d’entre eux et 65% des dirigeants se disent convaincus que ce mode de travail va continuer à se développer dans les 5 prochaines années.

Favorisé par le développement des outils digitaux et un cadre réglementaire assoupli depuis septembre 2017 via les ordonnances Macron, le télétravail est aujourd’hui pratiqué par 30% des salariés du privé dont le taux de satisfaction a progressé par rapport à 2018 : 82% contre 77%. Du côté des dirigeants, on observe plusieurs bénéfices, toujours selon l’étude du CSA : amélioration de l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle (93%), meilleure qualité de vie au travail (88%) et plus grande autonomie (86%). Ces derniers considèrent également que cette pratique contribue à la responsabilisation (85%) et à l’engagement (75%) des salariés. Par ailleurs, 72% des dirigeants estiment que le télétravail améliore leur image et constitue un bon moyen de fidélisation (41%).

Working at home

Le travail à domicile au secours de l’absentéisme

Dans l’univers des services clients, le mouvement est déjà en marche depuis plusieurs années. Le travail à domicile constitue en effet une vraie solution face aux différentes menaces temporaires telles que l’épidémie du coronavirus actuellement. Il offre par ailleurs des performances identiques voire supérieures au travail dans les entreprises. Il permet en outre de réagir très rapidement aux plans d’urgence, de pouvoir recruter des talents plus facilement, de réduire les coûts, de gérer les charges saisonnières et les pics de contacts imprévus. Autre avantage et non des moindres : la baisse de l’absentéisme ; les absences imprévues diminuent de plus de 60%, ce qui peut représenter jusqu’à 300 milliards de dollars d’économies réalisées chaque année dans le monde ?

Un mode de travail qui favorise la continuité de service

Dans un contexte où l’évolution de l’épidémie du Coronavirus reste incertaine, le travail à domicile se révèle une alternative idéale pour assurer une continuité de service dans d’excellentes conditions pour les marques et les salariés. C’est pourquoi depuis plusieurs années, Teleperformance a fait le choix de développer cette activité. Le groupe emploie aujourd’hui des milliers de personnes dans le monde entier, dans un environnement de travail à domicile offrant à ses clients une flexibilité en matière de personnel, un effectif différencié et de multiples options pour faire face aux pics de volume saisonniers.

Vous souhaitez en savoir plus, c’est par ici !


Que pensez-vous de cette publication?
Laissez-nous un commentaire.

avatar

*